AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Naruko Kaali
Nouveau sur SNS

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 24
Localisation : Vous ne devinerez jamais où... !! =)

MessageSujet: Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!   Mer 24 Juin - 0:14

Nom: Kaali (Le nom de la déesse de la mort en Inde)

Prénom: Naruko (Littéralement: Naru=> Devenir / Ko => Punir)

Âge: 17 ans.

Sexe: Féminin.

Grade visé: Nuke-nin...à vous de voire pour le rang...

Morale:

La personnalité de Naruko... ? Elle n’en avait pas, tout simplement. Elle peut se montrer naïve et en même temps si méfiante. Très froide en même temps très chaleureuse. Elle n’est pas méchante mais... très très rancunière. Elle peut faire facilement confiance à une personne, mais quand celle-ci perd sa croyance, jamais elle ne pourra la regagner. Elle est plutôt du genre solitaire... elle aime se battre seule, être seule... ne jamais dépendre de personne pour ne pas avoir de dettes, mais surtout, pour ne pas devenir faible. En général, elle est toujours froide avec les inconnus. Aussi, elle aime se battre mais... évite toujours de tuer. Elle se dit que même si cette personne ne méritait pas de vivre, elle n’avait pas le droit d’interférer pour lui ôter la vie... Par contre, elle pouvait se montrer très sanguinaire quand il s’agissait d’une personne qui avait fait du mal à des personnes chères pour elle... Jamais elle n’hésitait pour la faire mourir dans les plus pires et les plus inimaginables souffrances. Naruko n'avait pas vraiment peur de la mort... elle l'évitait plutôt. Elle vivait plus pour payer un châtiment qu'elle ne pouvait se le pardonner à elle même. Elle vivait pour assouvir la vengeance de ses ancêtres, et aussi pour alléger un peu ce poids qui lui pesait telle une pierre accrochée au pied d'un noyau. Elle se disait que mourir était une bénédiction pour elle, elle qui ne la méritait pas. Elle se détestait. Rare était ses alliés, elle se battait la plus part du temps seul. Pour elle, une personne comme elle ne méritait pas d'avoir des liens avec les humains. Elle qui les avait tant répugné, avant... Naruko n'avait pas de bute précis dans la vie... juste un objectif, celui de se punir chaque jour. Et sa punition fut de "vivre"...ou plutôt "survivre".

Physique:

Une carrure fine et svelte, musclée d'une manière féminine. Une peau halée et une tignasse blonde. Naruko n'avait pas le physique typique d'un japonais de racine, pourtant, elle y faisait partie. Ses deux grands yeux cobalts, vidés de vie, ne s'allumaient que très rarement. Un nez ni trop court ni trop long. Une bouche sensuelle et rosée à souhait. Elle avait trois petites moustaches en formes de chats de chaque coté de ses joues. En fait, c'était "un cadeau" de l'esprit sacré qui s'assiégeait en elle. Étant plus des moustaches de "loup". Son cou bien dessiné par les nerfs, était entouré par un collier serré à l'extrême où une petite breloque se balançait à chaque mouvement. Une sorte de "Ying & Yang" avec des couleurs totalement différentes de ceux de l'original. Plutôt que d'être noir et blanc, celui-là était doré et cristal transparent...
Naruko avait le tatouage qui représentait le dieu des loups- l'esprit qui la possédait presque, donc : Heion. Un loup possédant une fourrure d’un blanc immaculé et détenant une queue en flamme dorée. Cette dite-queue lui entourait le sain gauche -celui qui juxtaposait le cœur, donc- tandis que la gueule monstrueuse mais pourtant si saillant du loup lui striait son abdomen. Les deux iris or de l’animal menaçaient presque n’importe qui de poser la main sur lui. Comme style vestimentaire, Naruko n'était pas très compliqué. Elle portait toujours une longue cape noire pardessus un pantalon de ninja et un haut serré noir avec quelques formes biscornues en orange. Des spirales ou autres. Ne se séparant jamais de son fidèle allié : Hien. Une épée dont la lame était en cristal d’un bleu azure aussi pure que ses yeux mais incassable. L’âme de son arme ne laissait jamais le sang humain la salir, l’inspirant toujours au fond d’elle. Ses cheveux étaient presque tout le temps remontés en deux couettes et elle se chaussait toujours de godasses qui pesaient dans les 13 kilos. Lui servant pour ses entrainements quotidiens ainsi que pour ses ennemies. Elle avait tellement l'habitude maintenant de les porter, qu'elle les considérait déjà comme une partie de son propre corps. Elle n'avait donc pas de mal à se déplacer, mais pouvait être redoutable quand elle enlevait cette corvée.


Signe(s) distinctif(s): ...Hein? o.Ô Euuh... bah, le tatouage de Heion sur son torse? Décrit un peu plus haut. Aussi le chakra de son démon (J'ai bien dit "démon", pas "bijuu", nuance !) Qui est en or.

Nindô: Un ange se brûle souvent les ailes quand il visite l'enfer...

Biographie:

Cétait dans un petit village niché dans la célèbre « Montagne Des Sept Vies ». Issu d’une noble famille de priants -surprotectrice sur les bords- Naruko fut dès sa naissance promut à être la légitime descendante du clan Kaali. Celui-ci détenait le secret d’un des trois éléments sacrés de la vie antérieure : Le temps. Cette tribu était très respectée dans le village de la lune ; Yumi no Sumi. Pourtant, un danger menaçait ce village chaque année, malgré que cette menace soit leur fierté et leur histoire. La montagne était en fait un volcan. Aucun villageois ne voulut quitter cet endroit, persistant à croire que les esprits de la montagne les protégeaient et les purifiaient chaque pleine lune. Car, oui, la particularité la plus marquante chez les villageois, c’est qu’ils étaient tous des loups-garous...
Bref, le chef du clan Kaali- accessoirement le père de Naruko- devait chaque année modifier l’explosion normalement prévue du volcan et la remettre à plus tard. Malheureusement, il n’avait pas assez de chakra pour stopper complètement le phénomène naturel... Ainsi, son sacrifice serait vain... Car pour sceller le temps infiniment, il devait sceller son âme avec, afin d’ouvrir une brèche entre la vie antérieure et la vie réelle. Il serait donc le cordon qui relirait la vie actuelle à la vie après la mort.
Naruko a été réincarnée par l’âme du dieu des loups : Heion. Son père avait emmené son épouse avant son accouchement à la montagne, afin d’être bénie par les esprits gardiens et pour que leur enfant soit purifié et élu dès sa sortie du ventre de sa mère. Ce fut un vrai choc pour les parents quand ils apprirent que leur bébé était en faite le réceptacle de leur ancêtre...
Dès qu’elle fit ses premiers pas, le Hokage du village de la lune la prit sous son aile. Étant l’ « élue ». Celle qui allait se sacrifier quand elle sera plus grande pour sauver le village de la malédiction... C’était leur unique espoir. La pauvre enfant ne fut élevée que sur l’entrainement de son élément du temps. Tellement qu’elle garda son ignorance et sa naïveté... Elle ne savait pas si elle devait se sentir honoré ou plutôt blessé par l’attitude du village envers elle... Est-ce qu’on l’aimé vraiment ? Ou l’aimait-on-elle hypocritement parce qu’elle était l’avenir de leur village ? Elle ne savait pas, et ne voulait pas savoir. Elle n’avait même pas le temps de penser ou réfléchir pour elle-même. Elle devait presque tout le temps vider son esprit, et cela créa
chez-elle un don. : Celui de lire dans les pensées. Bien sûr, elle eut la réponse à toutes ses questions après avoir acquit ce pouvoir... Pourtant, elle ne le prit pas vraiment mal... Pour elle, elle n’avait pas vraiment vécu... Elle ne savait pas ce qu’était « vivre » donc elle n’avait pas peur de se sacrifier... Vivre ? Pour elle c’était prendre de la place...un corps de plus dans ce monde, une âme de trop dans cette vie... au contraire même, si elle pouvait servir pour quelque chose.C’était son destin, elle était née pour ça... Elle ferait alors de son mieux pour satisfaire toutes les personnes qui mettaient tous leurs espoirs en elle...

J’avance lentement mais sûrement vers la fin de ma vie...

J’ai l’impression que tous ce que j’avais accomplit va se terminer dans quelques temps... Tout mon entrainement s’achèvera en haut de cette montagne...

Toute ma vie se résume à un seul et unique objectif...quand je le réaliserai, je n’aurais même pas le temps de satisfaire ma conscience du fait que je l’ai accomplit... Comme si ça ne servirait à rien...
...Mais qu’est-ce que je raconte ! Bien sûre que ça servira à quelque chose ! Je sauverais mon village de la malédiction, je créerais une nouvelle ère pour la nouvelle génération... J’enlèverais un poids de moins au villageois... et mon père seras fier de moi après... n’est-ce pas... ?

Je vois tous les villageois me sourire des deux cotés du chemin. Tous habillés d’un yokata, bleuâtre pour les hommes et rosâtre pour les femmes. Elles portent des tas de bijou accablant à leur cou ou à leurs bras... toutes sortes de colliers et de bracelets ...
Moi je sens la peinture sur mon abdomen assécher et crisper ma chair... Je suis recouverte d’une sorte de...je ne sais pas vraiment ce que c’est... une peinture doré et brillante. Je porte un anneau de la même couleur à ma cheville droite et un court yokata sans manche d’un blanc immaculé qui ne cache que mes parties féminines... Mais je n’ai pas vraiment le temps de penser à cela, je ne dois pas perdre ma concentration... malgré l’adrénaline qui augmente les battements de mon cœur et qui change mes frémissements en tremblements prononcés...

Arrivée devant la grotte, je vois les gardes rebroussé chemin. J’enlève mon seul vêtement et pénètre l’antre. Rapidement, l’air froid me provoque une chair de poule et l’atmosphère lourde rend ma respiration haletante... On n’a pas l’impression d’être vraiment seul dans cette montagne... On peut ressentir les esprits mais on les voit pas... ça angoisse...
Je continue d’avancer, avec comme fond sonore le chant traditionnel des habitants comme pour chaque rituel, faisant écho sourdement dans la grotte.
Après avoir habitué mes yeux à l’obscurité environnante. Des vieux escaliers me font fasse, je vois des piliers brisés joncher le sol et quelque piédestaux saturer l’escalier... Cause d’un tremblement sûrement. Je commence à monter, n’entendant plus que le silence, les battements affolés de mon cœur et ma respiration devenu saccadée.Toute en continuant à grimper l’escalier en colimaçon, je sentis une soudaine bouffée de chaleur avant de poser mon pied sur la dernière marche. Le faible éclairage de la lave m’attira l’intention, jusqu’à voire la statue d’or qui était sensée représenter Heion... Dans toute sa désinvolture et sa grandeur magistrale... En position d’attaque,il était sur ses deux pates arrière, sa queue en une flamme dorée qui ne pouvait être éteinte... la flamme de la vie... En croirait qu’il avait était statufié en plein combat. Ses poiles était si bien faites qu’on aurait voulu les toucher et affirmer s’ils n’étaient pas soyeux plutôt d’être en or... Mais aussi, une certaine préséance m’excite d’une certaine manière... l’impression que la statue vous observe sans vous regarder...
J’essuie la goutte de sueur qui me chatouilla la nuque avant de continuer à marcher, sentant à chaque pas la chaleur augmenter.... L’adrénaline est telle que mes pas augmentent de rapidité involontairement. Je me dirige vers la statue, la fait retourner précautionneusement vers l’est avant d’entendre un bruit sourd provenant d’au-dessus de moi. Une trappe venait de s’ouvrir.

Sans hésiter, j’escalade la statue pour me retrouver dans une autre pièce, encore plus sombre. Ma respiration devint saccadée et je sens mon chakra s’exciter. La gravité devint soudainement plus lourde... ou alors c’est juste l’atmosphère ? J’avale ma salive puis avance doucement, sentant mes jambes commencer à trembler involontairement. Encore une fois, je ne savais si c’était l’excitation dû à l’adrénaline ou le chakra de mon hôte qui voulait prendre le dessus sur mon corps... mais j’étais de plus en plus
angoissée et en même temps de plus en plus curieuse... sans le vouloir. Une lumière en or s’illumina soudainement devant moi. Une grande porte que plusieurs inscriptions indéchiffrables scellaient. Confiante, j’avance encore un peu pour me trouver en face de l’entrée. Je pose mes mains sur le cercle biscornu puis fit passer un peu de chakra tout en marmonnant quelques incantations. Les inscriptions d’origines noires s’illuminèrent soudainement en rouge, puis en or et enfin redevinrent noirs afin d ‘ouvrir l’imposante porte dans un bruit sourd.

Rouge pour la force, or pour les souvenirs et noir pourl'invocation.

Une autre bouffée de chaleur s’immisce en chaque parcelle de mon corps, m’emmitouflant comme une couverture. C’était à peine si je sentais que j’étais nue. Je me retrouve dans une sorte de... temple. Plusieurs dessins de loups, de lunes... qui parle de notre histoire et religions, saturent les mures en pierres. La seule lumière présente était celle de l’astre lunaire. Je m’étonne d’ailleurs en en me rendant compte qu’il fait déjà nuit... ai-je passé tant de temps ici... ? Ou bien...

...Ou bien est-ce cette endroit qui renferme une sorte de latence de temps ... ? Oui c’est la seule explication. Quand on entre ici,c’est comme si le temps s’étaient arrêté il y’a bien longtemps... Ce n’est pas aussi incroyable tout fin de compte... père est l’auteur de ce cas.

Je m’immobilise sur une sorte de piédestal puis commence à concentrer mon chakra tout en formant quelques signes, encore inconnues du zodiaque chinois. La pièce était baignée d'une lumière diaphane et mystique. Dû à l'astre de la nuit. Tout à coup, l'environnement commença à onduler lentement. Et puis soudainement, tout devint en négatifs. La lune devint noire et le ciel blanc. Pourtant, c'était un ciel sans étoile. Je sentis mon corps commencer à se réchauffer, dû à mon cœur qui commença à battre très rapidement... pour une raison que je ne connaissais guère... Excitation...peur... ? Peut-être un mélange des deux...

Tout se passa assez rapidement, après. L'astre du jour bouscula l'aster de la nuit puis vint prendre sa place. Ensuite ce fut l'inverse. Les jours commencèrent à se succéder en changeant rapidement sous mes yeux. Je ne su quand cela se stoppa, mais quand cela fut fait je n’eus que le temps de cligner des yeux
qu'un tremblement s'empara brusquement des lieux...

J'avais... j'avais finalement échoué...

Mais je ne me rendis point compte de cela à cette instant... j'étais encore trop confuse pour réaliser...

Depuis, j’errais telle une âme perdue entre village et repaire... Je continue à avancer sans savoir où aller... Plusieurs fois j'avais voulu en finir de ma vie... Rejoindre ceux à qui je l'avais ôté... Mais je me suis dit que je ne le méritais pas aussi... Je devais continuer à survivre et à souffrir... telle étais mon châtiment.
Mourir était trop facile pour moi...

Je savais que même la mort ne m'accepterai pas.


*se sent tout petite quand elle compare sa ch'tit histoier à celle des autres...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sono
Admin' | Immortal Jaguar| Shuuban | Division 0
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 31/05/2009

Fiche RPG
Points de Chakra:
1300/1300  (1300/1300)
Info' Ninja & Réputation:
Points d'expérience:
13/500  (13/500)

MessageSujet: Re: Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!   Mer 24 Juin - 1:19

    Yare, yare... #SHY#
    Ton soit~disant démon, il faudra que tu nous le décrive dans les pouvoirs spéciaux. Si tu compte te servir de cet être comme tel.
    Moi je dirais Nuke~nin de Rang B, mais attendons l'avis d'un autre membre du Staff' avant de valider~ Wink

_________________
    Step By Step, Heart To Heart, Left~Right~Left, We All Fall Down, Like Toy Soldiers~♫





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naruko Kaali
Nouveau sur SNS

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 24
Localisation : Vous ne devinerez jamais où... !! =)

MessageSujet: Re: Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!   Mer 24 Juin - 1:28

Okay. En ce qui concerne mon démon... bah, il me sert plus pour colorier mon chakra et aussi pour mon statu...^^'
A ce propos...on ne fait pas de test RP pour hum... rehausser le rang? >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sono
Admin' | Immortal Jaguar| Shuuban | Division 0
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 31/05/2009

Fiche RPG
Points de Chakra:
1300/1300  (1300/1300)
Info' Ninja & Réputation:
Points d'expérience:
13/500  (13/500)

MessageSujet: Re: Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!   Mer 24 Juin - 5:49

    Non. Tu devras monter en grade avec des R.P.'s~ Wink

_________________
    Step By Step, Heart To Heart, Left~Right~Left, We All Fall Down, Like Toy Soldiers~♫





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naruko Kaali => GoldenWolf Rebirth !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rebirth project
» Green lantern: rebirth
» [JEU] REBIRTH : Tetris-Like [Gratuit]
» Kamichu de Hanaharu Naruko
» Salamanders: Rebirth de Nick Kyme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Sentaku :: Présentations du personnage-
Sauter vers: